Les avantages des batteries au plomb !

les-avantages-des-batteries-au-plomb-2

Les batteries au plomb sont actuellement la source d’énergie la plus courante utilisée pour démarrer les moteurs des véhicules et pour alimenter en électricité tout ce qui est électronique dans une voiture lorsque le moteur est éteint. C’est pourquoi les batteries au plomb sont également appelées “batteries de démarrage”. Elles ont été inventées par un ingénieur français en 1850 et sont depuis lors le leader du marché dans l’industrie automobile, malgré de nombreuses découvertes dans ce domaine.

Les batteries plomb-acide sont constituées de plaques internes positives et négatives en plomb, de plaques séparatrices poreuses synthétiques, d’un électrolyte (une solution diluée d’acide sulfurique et d’eau) et de bornes en plomb (la connexion entre la batterie et le corps qui a besoin d’énergie).

Le processus de fabrication commence par la production de carcasses (d’une seule pièce). Pour résister à l’électrolyte, le récipient des voitures est en polypropylène. Pour une batterie de 12 volts, une pièce est divisée en six divisions (cellules) . Le processus de fabrication se poursuit avec l’assemblage de grilles, recouvertes d’une pâte d’oxyde de plomb, et avec l’obtention de plaques en plomb et autres métaux.

Une batterie doit avoir des plaques positives et négatives pour transmettre l’énergie. Ensuite, une pâte contenant de l’oxyde de plomb, de l’acide sulfurique et de l’eau est appliquée sur la grille. Des matériaux faits de diverses poudres de sulfure sont ajoutés à la pâte pour obtenir des plaques négatives chargées.

les-avantages-des-batteries-au-plomb-1

À l’intérieur de la batterie, les plaques positives et les plaques négatives doivent être séparées pour éviter les courts-circuits. Les séparateurs sont de minces films plastiques utilisés comme isolants entre les plaques positives et négatives. Les pores des séparateurs permettent au courant électrique de circuler entre les plaques tout en empêchant les courts-circuits.

Dans la phase suivante, une plaque positive est appariée avec une plaque négative et un séparateur. Cet ensemble est appelé élément, et nous en trouverons un dans chaque cellule. Les éléments sont placés en une seule pièce. Les cellules sont reliées par du métal pour conduire le courant électrique. Les bornes en plomb sont soudées. Une fois que la batterie est remplie d’électrolyte, le couvercle est fixé.

La simplicité du processus de production et le choix des matériaux font que les batteries au plomb ne sont pas chères !

Les batteries plomb-acide stockent l’énergie pour une utilisation ultérieure en économisant l’énergie d’une réaction chimique qui s’est produite entre les deux matériaux différents de la plaque positive et négative placée dans l’électrolyte. Dans une batterie plomb-acide normale, la tension est d’environ 2V / cellule, soit un total de 12V. Le courant de la batterie est libéré dès qu’il y a un circuit entre la borne positive et la borne négative. Ce processus fait que le taux d’auto-recharge est d’environ 40% en un an.

De nos jours, la science progressant rapidement, il existe de nombreuses technologies et types de batteries au plomb. Par exemple, le plus récent type de batterie est la batterie Absorbed Glass Mat (AGM). Ces batteries sont plus fiables, leurs émissions sont à un niveau très faible et leur autodécharge est extrêmement faible, seulement 1 à 3 % par mois.

Si une source d’énergie performante et bon marché est nécessaire, les “batteries plomb-acide” sont généralement le meilleur choix !